Première descente en ski du Lhotse : quelques détails sur un exploit hors norme

Hilaree Nelson et Jim Morrison skient la "Dream Line" sur le Lhotse

Il y a quelques semaines Hilaree Nelson et Jim Morrison accomplissaient l’un des derniers grands exploits en ski alpinisme en conquérant la “Dream Line” sur le Lhotse. Et voici que de nombreux détails émergent sur l’ascension du 4ème plus haut sommet du monde (8516 mètres) et sa descente skis aux pieds.

Le National Geographic a publié un article qui offre un regard intérieur sur la première descente de cette barrière rocheuse vertigineuse. Cet article prend la forme d’une entrevue avec Hilaree Nelson, qui nous donne un aperçu de ce que c’est que d’être au camp de base de l’Everest à l’automne quand il n’y a personne d’autre et des défis qui découlent d’avoir la montagne pour soi tout seul.

En route pour le Lhotse

Elle discute aussi de la sécurité sur le Lhotse pendant la saison morte, de la durée de l’expédition, de la montée au Lhotse à l’automne et de la fin de l’expé quand elle et Jim Morrison, ainsi que quelques membres de l’équipe de soutien, ont terminé la course.

Une des descentes les plus dangereuses et des plus difficiles au monde

Bien sûr, ce que nous voulons vraiment savoir, c’est la descente en ski. Cette descente est considérée comme l’une des plus dangereuses et des plus difficiles au monde. Comme on pouvait s’y attendre, elle et Jim Morrison formaient une équipe à la montée comme à la descente est restée très unie.

La section la plus difficile est une barrière à travers un long couloir technique qui fini par déboucher sur une face plus large et plus indulgente.

Ils avaient par ailleurs déjà skié une partie de la face du Lhotse en s’acclimatant, de sorte que cette section était bien connue d’eux après la descente de la Dream Line.

Hilaree Nelson termine l’entretien en essayant de mettre cette dernière réalisation en perspective avec certaines des autres choses qu’elle a faite dans sa carrière. Par exemple, elle a aussi descendu le Cho Oyu et le Makalu à ski. Donc en un sens le Lhotse est juste un autre sommet de 8.000 mètres à ajouter à son CV.

Mais elle s’est également diversifiée dans d’autres domaines, notamment les courses d’endurance et d’autres sports.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.