Ski : quelles sont les blessures les plus fréquentes ? (et une solution pour tenter de les éviter)

La saison de ski arrive, et certaines pistes sont même déjà praticables en France. Porte-Puymorens, dans les Pyrénées-Orientales, a été la première station du pays à ouvrir, le 10 novembre dernier. Et Val Thorens a ouvert la semaine dernière. De quoi mettre déjà des fourmis dans les jambes ? Un maître-mot est pourtant de rigueur : prudence.

Sur la saison 2016/2017, selon des informations communiquées par l’association « Médecins de Montagne » (MDEM), pas moins de 131.409 blessés ont été recensés chez les pratiquants de ski. Et ce répartis comme suit : 87% pour le ski alpin, 12% pour le snowboard et 1% pour les autres disciplines.

Le diagnostic le plus répandu ? L’entorse du genou, à 28% (dont 15 pour la seule rupture du ligament croisé antérieur). Les lésions de l’épaule (15%) et celles du rachis, thorax et bassin (12%) complétant le podium.

On notera par ailleurs que les débutants, notamment lors des quatre premiers jours de pratique, sont deux fois plus exposés aux accidents. Et que plus du quart des blessures à la tête – dont les traumatismes crâniens – ont été occasionnées lors de collisions. Voilà pour les chiffres.

D’où la question de la préparation, essentielle pour éviter une grande partie des risques de blessures.

Une solution pour cela ? Oui, des sociétés pratiquent l’activité qui consiste à préparer les touristes qui vont s’aventurer sur les pentes. C’est le cas d’Action Sport, qui propose deux outils dédiés : un programme spécifique de préparation à la pratique du Ski/Snowboard, et une machine SkiErg visant à tonifier haut et bas du corps.

Pour l’heure, le service est proposé sur Paris et sa proche banlieue. D’autres “studios” doivent prochainement ouvrir en province.

Action Sport Group est spécialisé dans l’exploitation de l’électro myo stimulation active (Mihabodytec). Le Mihabodytec permet l’électrostimulation active de tout le corps avec un rapport temps/résultats imbattable : 20 minutes d’activité équivalent à 4 heures de travail musculaire conventionnel. Basée sur du coaching personnalisé, la méthode d’exploitation Mihabodytec développée par Action Sport apporte une réponse visible dès les premières séances, quel que soit l’objectif fixé (remise en forme, entretien physique ou préparation pour une échéance sportive).

Un programme spécifique ski/snowboard

Dans le cas précis d’une préparation pour le ski et le snowboard, Action Sport propose un programme de préparation spécifique découpé en 15 séances destinées à améliorer l’endurance, l’agilité et la puissance. L’entraînement propose squats, fentes dynamiques, sumo, crunch genoux inversés, gainage et rotation du tronc. Les parties du corps travaillées ? Sangle abdominale, quadriceps, dos, fessiers et ischio-jambiers.

“Le ski/snowboard, c’est un loisir mais c’est surtout un sport ! Et comme tout sport digne de ce nom, il nécessite une bonne préparation ! L’électrostimulation active chez Action Sport permet de préparer au mieux son corps afin de profiter pleinement des bienfaits de la glisse pour être endurant et « secure » sur les pistes ! Le ski/snowboard est un sport complet qui sollicite à la fois le cœur, les jambes et la ceinture abdominale. Il faudra ainsi de l’endurance et une bonne capacité cardio-vasculaire pour pouvoir descendre les pistes, travailler son renforcement musculaire pour réussir à skier plusieurs heures dans la journée, mais surtout, disposer d’une excellente tonicité musculaire afin de maîtriser votre vitesse et d’éviter les blessures. L’électrostimulation va renforcer vos quadriceps, protéger vos lombaires et gainer votre ceinture abdominale” explique Olivier Darmont, Ostéopathe D.O, Membre de l’Union Fédérale des Ostéopathe de France (U.F.O.F), Diplômé en Urgences, premiers secours & soins de terrain en milieu sportif.

Le SkiErg, pour se rapprocher du ski nordique

Le ski nordique est un sport particulièrement stimulant qui sollicite fortement la capacité aérobie. Voilà pourquoi il n’est pas surprenant que la condition physique des skieurs de fond soit à ce point exceptionnelle. En favorisant la recherche d’une technique de ski nordique correcte et efficace, le SkiErg rend cet excellent exercice aérobie accessible à tous. Chaque traction sollicite les bras, les épaules, le tronc et les jambes en une flexion vers le bas, le poids du corps contribuant à accélérer l’effort porté sur les poignées. Un entraînement sur le SkiErg, qui sollicite au moins autant les jambes que la partie supérieure du corps, développe force et endurance.

Chez Action Sport, le SkiErg est utilisé dans le cadre d’un programme spécifique cardio, accessible avec le mode métabolique de la machine Mihabodytec. Le SkiErg est donc couplé à l’EMS (electro myo stimulation) dans le cadre d’un protocole dédié.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.