Tetral.ir : quelles différences avec le système Avalung ?

Système Avalung

De nombreux lecteurs de kairn.com se sont empressés de nous faire remarquer que le dispositif anti-avalanche Tetral.ir dont nous avons évoqué la conception hier pourrait ressembler à ce que propose Black Diamond avec son système Avalung.

Nous avons donc contacté un des concepteurs de la solution pour y voir plus clair. Tout d’abord sachez que le système pèse 390 grammes et non 200 grammes comme annoncé précédemment.

Il devrait pouvoir être placé dans une bretelle de sac à dos de manière à être situé à proximité de la bouche. Et grâce à un petit embout, la victime pourra aspirer l’oxygène, présent entre 40 à 60 % dans la neige. Le dispositif recycle le dioxyde de carbone et va chercher l’oxygène présent dans la neige.

La première solution qui traite l’asphyxie et l’hypothermie sous avalanche

“Les deux produits ne sont pas basés sur la même technologie pour augmenter le temps de survie” mentionne Lucas Heurtault. “L’Avalung est constitué d’un système de valves qui inspirent de l’air frais côté ventral et envoient l’air expiré par la victime dans son dos pour écarter le CO2”.

Le système Tetral.ir fonctionne différemment. “Le TETRAL.IR propose un recycleur d’air qui inspire de l’air frais comme l’Avalung mais qui stocke le CO2 de l’air expiré dans un produit chimique pour qu’il ne revienne pas dans l’air inspiré. Le second avantage est que le produit chimique dégage de la chaleur, de l’air à plus de 40 degrés, qui va permettre de réchauffer la victime”.

Les concepteurs du système assurent donc que ce produit est la première solution qui traite l’ensemble des problèmes d’asphyxie et d’hypothermie sous avalanche.

“Un plongeur sous la neige”

Passé 20 minutes sous la neige, un skieur ou un alpiniste surpris par une avalanche perd 80 % de chances de survie. C’est face à ce constant que deux étudiants entrepreneurs de l’Icam, une école d’ingénieur toulousaine, veulent mettre au point ce système qui permet de respirer sous la neige. Ils viennent de faire breveter le système.

« Grâce à notre système, le skieur devient un plongeur sous la neige » explique Clément Lopez à La Dépêche. Avec son associé, Lucas Heurtault, ils ont créé leur société, Tetral, pour commercialiser leur boîtier, le Tetral.ir.

Le produit est actuellement en étude d’usage dans un incubateur spécialisé dans les filières du sport. Et les concepteurs recherchent des testeurs pour essayer le produit. La commercialisation du produit est prévue en 2021.

Pour aller plus loin sur ce sujet

Tetral.ir, le dispositif anti-avalanche qui permet de respirer sous la neige

ad NCV

3 Commentaires

  1. Bonjour, quelques amis et moi même aimerions participer aux tests de ce nouveau dispositif. Nous sommes moniteurs de ski au sein de l’ESF des Deux Alpes.
    Par quel biais peut on joindre les concepteurs?

    Merci d’avance.

    Sportivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.