Topo d’escalade de Saint-Egrève : la version numérique est là !

Topo Saint Egrève

La FFME et l’ECI 38 publient le topo d’escalade en version numérique de Saint-Egrève sur le site ClimbingAway.

Grâce au concours également du CT 38, arrive donc ce topo numérique de Saint-Egrève, site “symbolique” de la cuvette Grenobloise. Tous les secteurs historiques y sont décrits. Mais la souplesse du numérique permet également de proposer en exclusivité “mondiale” les 2 jeunes secteurs du jardin des Oiseaux et du jardin de Ville !

L’ECI 38 ? L’ECI, c’est l’Escalade Club de l’Isère. Un acteur historique de la grimpe Iséroise qui a vu le jour en 1985 sous l’impulsion d’équipeurs “modernes” tels que Claude Vigier, Bruno Lambert, Jean-Claude Salomon ou encore Pascal Tanguy évoque le site Climbingaway.

Equipement de nombreuses falaises écoles

Et c’est à l’ECI que l’on doit dans la région de Grenoble l’équipement de nombreuses falaises écoles, dont Saint-Egrève, mais aussi Comboire, Lans-en-Vercors, Les Lames, Mas d’Oris, et Fontaine. La même organisation en plus de la mise en place de compétitions d’escalade sportive va publier les premiers magasines dédiés uniquement à l’escalade. Etonnant ? Non, à l’époque, l’escalade était considérée comme une “sous-activité” de l’alpinisme.

A la fin des années 80, l’ECI va monter en puissance pour devenir l’interlocuteur institutionnel et officiel auprès des politiques (municipalités, départements, jeunesse et sport…) et d’organismes tels que les parcs nationaux ou régionaux, l’ONF et les associations environnementales.

Les premières subventions du conseil général de l’Isère tombent (grâce à l’action efficace d’Alain Rebreyend, Conseiller Technique Jeunesse et Sports) et des champions locaux commencent à s’exprimer (François Legrand, Yann Ghesquiers et Vincent Albrand).

Numérisation en route !

A la fin des années 90, c’est le “creux de la vague”, les subventions sont en baisse, et cela conduit l’ECI à utiliser des moyens issus du Club (goujons, plaquettes, etc…).

L’arrivée d’un salarié permanent au CD 38 va rapidement permettre de réamorcer les moyens grâce au partenariat avec le département et les collectivités locales, moyens qui serviront en priorité à la maintenance des sites dans laquelle les clubs locaux jouent sur le terrain un rôle prépondérant.

Aujourd’hui, l’ECI, toujours très actif, continue de pousser le développement de l’escalade locale. D’abord, en continuant à équiper bien sûr. Par exemple les nouveaux secteurs Jardins de Saint-Egrève sont le fruit de leur travail. Et bien d’autres sites encore.

Et en s’ouvrant aux nouvelles technologies puisqu’ils ont choisis également de publier le topo numérique du désert de l’écureuil. Ils vous préparent par ailleurs d’autres falaises de leur cru, à paraître bientôt !

Du côté de la FFME 38, Claude Vigier fait entre autre partie d’une commission “numérique” et est épaulé par des piliers comme Arnaud Becker (qui a fortement contribué à la première édition de “ZeTopo” avec les équipeurs et les clubs) et des grimpeurs de haut-niveau survoltés comme Florent Plaze (qui a ouvert un paquet de voies en 8/9 à l’Abattoir et au Goupil notamment).

Aller à la falaise de Saint-Egrève : De Grenoble, prendre la direction de Lyon par l’autoroute. Sortir à St Egrève N comme pour aller vers les grandes surfaces. Continuer tout droit jusqu’à la falaise : impossible de la louper !

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.