Le ski assisté arrive. Serez vous tenté par l’expérience ?

Ski Mojo

Et si la grande mode des VAE côté vélo se déployait sur les pistes de ski ? Des VTT sur la neige ? Oui ça existe mais ça n’est pas de cela sont il s’agit. Mais bien plus des exosquelettes pour skieurs et surfeurs. Qui assistent les skieurs dans leurs efforts.

Après le Elevate de Roam Robotics, mentionné il y a quelques temps sur kairn, voici le Ski~Mojo.

Il est présenté comme le premier exosquelette conçu pour les amateurs de glisses hivernales (ski alpin, snowboard et télémark). Il agit comme une assistance mécanique qui augmente la puissance, la précision et le confort des skieurs.

Le Ski Mojo, comment ça marche ?

Porté sous un pantalon de ski, cette innovation, “accessible à tous”, est basée sur un système utilisant la puissance de ressorts logés dans une armature ergonomique, elle-même maintenue le long des jambes par un fourreau en néoprène. Celle-ci vient ensuite se relier à un harnais sous-fessier puis à vos chaussures de ski.

En venant ainsi doubler les muscles et les articulations des membres inférieurs, le Ski~Mojo prend en charge un tiers des efforts exercés au niveau des jambes, donnant au skieur une sensation de puissance et d’endurance décuplée. Le Ski~Mojo permet alors d’augmenter les capacités physiques du skieur et offre à chacun la possibilité de réaliser ses rêves de glisse, et notamment d’envisager de plus longues ou plus intenses sorties, quel que soit son âge.

En plus des sensations de souplesse, de soutien et de légèreté ressenties grâce au Ski~Mojo, ce système réduit les risques de blessure et surtout, prévient ou supprime les douleurs musculaires et articulaires, notamment aux genoux, au dos et aux hanches. Le système s’installe en “moins d’une minute”.

Les statistiques de l’accidentologie au ski montrent qu’il y a 2,44 accidents pour 1000 journées.skieurs soit 150 000 blessés chaque année. 37 % des accidents entraînent des lésions du genou dont le Ski~Mojo soulage justement les pathologies et douleurs.

“Après l’avoir essayé, j’ai changé d’avis”

Le constructeur affirme que ce produit est utilisé par 30.00 “précurseurs” en France, Suisse et Italie, et par plus de 400 professionnels (moniteurs, guides, secouristes) ou anciens sportifs de haut niveau.

« Lorsque j’ai vu le Ski~Mojo pour la première fois, je me suis dit que ce n’était pas pour moi. Je suis un sportif de haut-niveau, je n’ai pas de problèmes de genoux et donc pas de véritable besoin pour cet équipement. Mais après l’avoir essayé, j’ai changé d’avis. En tant que moniteur et fou de freeride, je skie énormément et j’adore ça. Certains jours je me sentais fatigué. Avec le Ski~Mojo, je peux simplement skier beaucoup plus sans être épuisé. Je suis plus performant tout en gagnant en sécurité » assure Hervé Gouy, moniteur ESF et freerider pro.

Et cette année les skieurs peuvent venir tester la technologie Ski~Mojo dans plus d’une cinquantaine de stations françaises partenaires.

Ou tester le Ski~Mojo ?

  • Savoie : – Méribel, Val Thorens, Courchevel, Les Ménuires, Tignes, Val d’Isère, La Plagne, Les Arcs et bien d’autres !
  • Haute-Savoie : Avoriaz, Chamonix, Châtel, La Clusaz, Megève, Les Contamines, Samoëns et bien d’autres !
  • Isère : L’Alpe d’Huez, Chamrousse, Les 2 Alpes, les 7 Laux et Vaujany.
  • Alpes du Sud : Serre-Chevalier, Vars, Briançon, La Grave, Montgenèvre, Les Orres et bien d’autres !
  • Pyrénées : Arlos, Cauterets, Font Romeu, La Mongie, Loudenvielle, Montferrier et Saint Lary.
  • Massif Central et Vosges : Le Lioran, Super Besse, Gerardmer, IllKirsh-Graffenstaden
  • Mais aussi à Paris, Marseille, Nice, Archamps, Pau, en Belgique, en Suisse et en Italie !

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.