Vidéo : un exosquelette pour skier plus longtemps

exosquelette pour ski

Roam Robotics, une entreprise qui fabrique des orthèses robotiques pour skieurs, vient de clôturer une levée de fonds de série A de 12 millions de dollars. Le produit phare de Roam, nommé Elevate, s’adresse à ce jour aux 16 millions d’Américains qui pratiquent les sports d’hiver. Et sans nul doute bientôt aux skieurs du monde entier.

L’appareil se compose de deux bretelles attachées aux cuisses de l’utilisateur et reliées à ses chaussures de ski ou de snowboard. Elevate ne pèse que quelques grammes et soulage les jambes via un vérin positionné au niveau du genou. Ce qui permet aux skieurs de rester plus longtemps en piste, et de repousser leurs limites physiques sur les planches.

Une bonne idée ? Côté pratique, nul ne le sait pour l’heure. Mais l’idée de cibler les pratiquants de ski alpin n’est pas saugrenue. Car les skieurs et les snowboarders dépensent beaucoup d’argent pour l’équipement. Et la menace de blessures aux genoux et au dos qui mettent fin à leur saison est un danger bien compris par les amateurs de poudreuse.

Donner des idées pour le ski de rando, l’alpinisme, voire l’escalade

Par ailleurs, une telle innovation pourrait donner des idées pour d’autres types de pratiques sportives en montagne. A commencer par le ski de rando, mais aussi l’alpinisme, voire l’escalade.

“Roam existe pour changer les limites de la mobilité humaine” explique Tim Swift, fondateur et directeur général de Roam. “Cette frontière est différente pour chaque personne, mais elle existe pour tous. Que vous soyez un olympien, un athlète de tous les jours ou que vous cherchiez à retrouver une mobilité perdue, nous voulons vous propulser au-delà de ce que votre corps rend possible actuellement.”

Elevate coûtera environ 2.500$. Et le produit sera en démonstration cet hiver dans des stations de sport d’hiver des Etats-Unis (Tahoe et Park City).

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.