Lignes THT : RTE une fois de plus mis en cause dans les Hautes-Alpes

Lionel Daudet, célèbre alpiniste haut-alpin, vient de publier un roman aux éditions Stock dont le thème porte en grande partie sur le combat contre les lignes THT dans les Hautes-Alpes.

Dans Très haute tension en effet, est évoqué un projet de lignes à très haute tension qui menace de défigurer définitivement une vallée du sud des Alpes. Sinon, il est aussi question de trois amis de longue date, alpinistes chevronnés et amateurs de base-jump, et d’une expédition “intense” en Alaska dans une nature sauvage et préservée.

L’occasion pour la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) d’alerter une fois de plus sur le fait que RTE ne respecterait pas ses obligations en matière de reforestation et de respect de la période de reproduction ou d’hivernage des espèces dans le cadre de ses chantier d’installation des lignes électriques dans le département.

RTE se défend

“L’action menée dans le nord des Hautes-Alpes (…) s’est achevée fin 2017 avec 10 hectares d’arbustes plantés sous les lignes à 225 000 volts. Cette expérimentation permet d’offrir une meilleure insertion des lignes dans le paysage tout en garantissant la sécurité électrique” assure RTE de son côté.

“Concrètement, 19 000 essences locales ont été plantées par trois entreprises du département de manière à ce que l’arbre, à maturité, ne soit trop près des câbles aériens. Les arbres les plus bas sont au centre du couloir et les plus hauts en bordure de la forêt. A terme, ces couloirs permettent le développement de la faune et de la flore : insectes, oiseaux et micromammifères vont notamment y trouver le gite et le couvert”.

Obligation sine qua non

“La stricte application de toutes ces mesures est une obligation sine qua non ; elles ont conditionné l’avis favorable du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) donné à RTE afin de mener son chantier” de rénovation du réseau électrique de la Haute-Durance rappelle la LPO.

Créée en août 2011 pour dénoncer le projet d’installation de lignes à Très Haute Tension dans la haute Durance, c’est l’association Avenir Haute Durance qui est également à la pointe de cette lutte.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.