Traversée de la Vallée de la Mort en solitaire : un échec à cause de… l’eau

Il y a quelques semaines Roland Banas s’apprêtait à tenter une traversée de la Vallée de la Mort en solo et sans soutien. 8 jours d’effort étaient prévus, en commençant au point le plus au sud du parc national et en terminant à son point le plus au nord.

Au total, le voyage devrait couvrir environ 232 km. Malheureusement, quatre jours après le début de l’expédition, Roland Banas a décidé d’arrêter, publiant une déclaration énigmatique : “il est temps d’arrêter”.

Dans un texte publié par Aventure Blog, Roland Banas indique que la région la plus au sud de la Vallée de la Mort était saturée d’eau, ce qui rendait sa progression extrêmement difficile.

Marais débordants, tourbières et boue épaisse

Il s’attendait à trouver un lit de rivière asséché pour lui permettre de progresser assez facilement. Il a plutôt été accueilli par des marais débordants, des tourbières et de la boue épaisse. Lorsqu’il en est sorti, il a alors rencontré beaucoup de rochers et d’autres obstacles à négocier.

Malgré la boue et l’eau Roland Banas a atteint ses objectifs de kilométrage quotidien en termes de distance, mais pas de direction. Il ne voyageait pas autant vers le nord qu’il en avait besoin, ce qui signifiait que pendant qu’il se fatiguait à parcourir tous ces kilomètres, il ne faisait pas les progrès significatifs dont il avait besoin pour atteindre son objectif.

“Même si j’ai quand même parcouru assez de milles pour couvrir mes objectifs quotidiens, les détours constants en ont avalé beaucoup et je n’allais pas assez vite vers le Nord. Je souffrais et je me sentais fatiguée, frustrée et démotivée. Je n’avais parcouru qu’un peu moins de 50 milles et de simples calculs ont montré que je risquais de manquer de nourriture et d’eau au moins un jour avant de terminer. Combiné à la perspective de lutter sur le même terrain pendant au moins 50 miles de plus, j’ai perdu ma motivation et j’ai abandonné” a t-il expliqué.

A ce jour, seul l’aventurier belge Louis-Philipe Loncke a réussi à traverser le parc en solo et sans soutien. Toutes les autres tentatives ont échoué pour des raisons similaires à celles de Roland Banas. C’était la quatrième tentative de Banas pour traverser la Vallée de la Mort.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.