Un alpiniste meurt sur l’Ama Dablam

Ama Dablam

C’est une montagne caractéristique de la vallée du Khumbu. Droite et fière, elle nargue nombre d’alpinistes. Et en attire des centaines. Et certains y laissent la vie.

Un alpiniste australien y a perdu la sienne ce mois-ci. Un accident rare tant cette montagne est courue. Selon le Himalayan Times, Davis Michael Geoferey, 33 ans, redescendait de l’Ama Dablam au-dessus du camp 2 lorsque les cordes qu’il utilisait ont soudainement cédé. Sa chute a été fatale.

Les responsables de son expédition expliquent le drame par un gros rocher qui est tombé sur les cordes fixes, les endommageant. Tous les autres membres de l’équipe sont sains et saufs, et sont redescendu de la montagne.

Accident entre le camp 2 et le camp 3

Lorsque l’accident s’est produit, un groupe d’une quinzaine de grimpeurs – y compris des guides népalais – redescendaient du camp 3 en raison de vents violents. Ils avaient espéré aller plus haut sur l’Ama Dablam, mais la détérioration des conditions les a renvoyé vers le bas de la montagne.

C’est au cours de cette descente qu’un très gros rocher s’est délogé de la face de la montagne et s’est effondré vers le bas, heurtant la corde. Le grimpeur australien est mort peu de temps après. Les organisateurs de l’expédition ont immédiatement appelé à un transport aérien de secours à Katmandou, mais malheureusement l’homme a été déclaré mort sur les lieux de l’accident.

L’Ama Dablam est un sommet de 6.812 mètres d’altitude. C’est l’une des montagnes les plus caractéristiques du Népal, voire du monde. Elle est connue pour sa belle forme et son sommet enneigé, qui se distingue même parmi les autres montagnes himalayennes.

Les randonneurs en route vers le camp de base de l’Everest passent à travers l’ombre du sommet, qui sert souvent de point de départ pour d’autres grandes expéditions himalayennes. Traditionnellement, l’Ama Dablam est très sûr et permet aux grimpeurs de se perfectionner et d’acquérir de l’expérience.

Malgré cette tragédie, les équipes encore sur Ama Dablam cet automne vont continuer leur ascension. Le Times rapporte que les cordes fixes ont déjà été réparées et que les équipes se préparent toujours pour une poussée au sommet lorsque le temps le permettra.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.