Bassin de l’Arve : du nouveau dans la gestion de l’eau

Le programme « sauvons l’eau » de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse entrera en vigueur le 1er janvier 2019 pour 6 ans. Dans un contexte de tension accrue sur la ressource en eau, le programme consacre 40% du montant total des aides à l’adaptation au changement climatique.

Ces dernières années, les actions menées par tous les acteurs des territoires ont permis d’améliorer considérablement la qualité de l’eau. La modernisation des systèmes d’assainissement des villes et le traitement des principaux rejets industriels ont ainsi permis en 25 ans de diviser par 20 la présence d’ammonium dans les rivières et par 6 la concentration en métaux.

En Rhône-Alpes, avec 54% des eaux en bonne qualité, il faut poursuivre les efforts, notamment pour limiter les pollutions diffuses d’origine agricole et celles par temps de pluie, réduire les prélèvements d’eau à l’heure du changement climatique, redonner aux rivières un fonctionnement plus naturel, promouvoir la gestion durable des services d’eau d’assainissement et soutenir l’innovation.

Quatre grandes priorités en Auvergne-Rhône-Alpes

La lutte contre toutes formes de pollution reste la priorité absolue. En Rhône-Alpes, outre la réhabilitation des 73 stations d’épuration « points noirs » pour le milieu naturel, l’accent sera mis sur les pollutions des eaux par temps de pluie qui font déborder les systèmes d’assainissement, et sur les pollutions diffuses d’origine agricole engendrées par l’utilisation des pesticides, car celles-ci impactent l’alimentation en eau potable.

Sur le bassin de l’Arve (106 communes de Haute-Savoie), 9 nappes stratégiques sont identifiées dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage). Afin de préserver sur le long terme leur qualité et leur quantité, toutes les activités à risque (stockage de matières dangereuses, excavations, géothermie) y sont désormais interdites.

Pour aller plus loin sur le sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.