Piolets d’Or 2018 : Andrej Stremfelj récompensé pour sa carrière

Andrej Stremfelj

La 10ème récompense “Lifetime Achievement” des Piolets d’Or, qui seront attribués en Pologne du 20 au 23 octobre prochain, reviendra à l’alpiniste slovène Andrej Stremfelj viennent d’annoncer les organisateurs. “Il est une légende vivante parmi les grimpeurs de l’Himalaya, et aussi un guide de montagne IFMGA extrêmement expérimenté”.

Cette récompense de carrière des Piolets d’Or a été créée pour récompenser “une carrière dont l’esprit a inspiré les générations suivantes”.

“En dépit d’énormes changements sociaux, les valeurs qu’il transmet à notre tribu fantaisiste n’ont pas changé. Son rôle de pédagogue correspond parfaitement à son caractère” disent les organisateurs à son propos dans un portrait qu’ils viennent de publier en ligne.

Première ascension du West Ridge Direct sur l’Everest

Né en décembre 1956 à Kranj, la ville où il vit encore aujourd’hui, Andrej Stremfelj a commencé sa carrière d’alpiniste en 1972 au Kranj Alpine Club. Il devient guide de montagne en 1982 et guide qualifié de l’IFMGA en 1997.

En 1977, sa réputation d’alpiniste lui permet de se joindre à l’expédition yougoslave de Janusz Loncar pour tenter la quatrième ascension du Gasherbrum I (8 068 m) via une nouvelle voie, la crête sud-ouest. Par mauvais temps et escalade de style alpin au-dessus de 7.200 m, Andrej Stremfelj et une autre icône slovène de l’époque, Nejc Zaplotnik, accomplissent la première ascension de la crête dans des conditions difficiles.

En 1979, il réalise la première ascension du West Ridge Direct sur l’Everest (8 848 m). Il retourne à l’Everest en 1990, réalisant une ascension par la voie normale avec sa femme Marija. Ils deviennent ainsi le premier couple marié à atteindre le sommet.

Chef d’œuvre en 1991

En 1983, il escalade le pilier Bezzubkin sur le Pik Communism (7 495 m), en 1985 une nouvelle ligne sur la face Est du Dhaulagiri. En 1986, une ascension de 32 heures lui permet d’atteindre la pointe du Gasherbrum II (8 035 m) depuis le camp de base.

Mais son chef-d’œuvre survient en 1991 : une ascension audacieuse en style alpin de la crête sud du Kangchenjunga vers le sommet sud (8.476 m). Ce qui lui vaut un premier Piolet d’Or.

Andrej Stremfelj a continué de grimper à un niveau élevé pendant une période remarquablement longue – plus de 45 ans. Cela a été reconnu en 2017 lorsque l’Association alpine de Slovénie lui a remis son quatrième Lifetime.

Andrej Stremfelj rejoint avec cette nouvelle récompense d’autres grands de l’alpinisme mondial, dont voici la liste :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.