Vidéo : Pandra – Un film à voir aux rencontres de la Cinémathèque de montagne

Ces rencontres sont l’occasion de voir des films de tous horizons. Dont le Jeudi 22 novembre 2018 à 20h30 Pandra – Un film de Yannick Boissenot – 2018 – 9′.

Interview de Pierre Labbre sur ce projet par https://www.tvmountain.com.

Janvier 2018, première ascension de la face Nord-Est du Pandra 6700 mètres, au Népal dans le massif du Kangchenjunga. “Peine plancher”, ED, 1200 mètres.

Le Pandra est un sommet de 6673 mètres à l’Est du Népal, dans le massif du Kangchenjunga qui n’a été gravi qu’une seule fois en 2002 par des Danois ayant emprunté la face Sud. L’objectif du projet Pandra 2017 était de gravir la face Nord-Est, encore vierge.

Cette face avait été tentée en 2016 par une cordée japonaise qui s’est arrêtée à quelques centaines de mètres avant le sommet.

C’est après de nombreux jours de marche que le camp de base est atteint à 5150 mètres d’altitude, assez loin de la face du Pandra en raison des difficultés de progression des yaks. S’en suit une montée au camp de base avancé (5550 mètres), une montée au camp d’acclimatation (6100 mètres), un sommet d’acclimatation (6250 mètres), un retour au camp de base principal et quelques jours de repos bien mérités. L’ascension débute, la météo est idéale et la grimpe est « rapide et sereine ». Le sommet est atteint en trois jours, sans encombre « une belle voie, en glace très fine avec du grade 6 bien raide ».

Synopsis du film

Ouverture de la voie « Peine plancher » dans la face Nord-Est du Pandra au Népal (6700m) par Mathieu Detrie, Pierre Labbre et Benjamin Vedrines.

C’est à partir d’une photo trouvée sur l’AAJ (American Alpine Journal) que les 3 guides ont envisagé ce projet. Des informations bien maigres mais une aventure d’autant plus belle !

En présence de Mathieu Detrie et Benjamin Vedrines

L’avis de la CIM

Pierre, Mathieu et Benjamin pour un pur film d’alpinisme à la frontière tibétaine. Une ouverture dans la face est du Pandra. Goulottes, placages, bivouacs… Une ligne technique et engagée : « S’il pouvait y avoir 10 cm de glace en plus, Bor*** de M***. » Mais à part ça, une belle expédition dans la magnifique vallée du Kangchenjunga. 10 minutes en hypoxie.

Les rencontres se tiennent du 21 au 24 novembre au Quattro (avenue Émile Didier, à Gap).

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.