UTMB 2018 : Kilian Jornet abandonne suite à une piqûre d’abeille

Il garde le sourire mais la pilule restera dure a avaler. Car c’était une fois de plus l’immense favori de l’épreuve reine de cette édition de l’Ultra Trail du Mont Blanc. Le traileur espagnol Kilian Jornet a été vaincu en pleine course par… une abeille. Il a dû abandonner samedi à mi-parcours la course suite à une réaction allergique après avoir été piqué par une abeille, l’AFP.

Il faut dire que la piqûre touche un des pieds de l’athlète. Particulièrement handicapant quand on est un coureur d’ultra trail.

Triple vainqueur (2008, 2009, 2011), Kilian Jornet a du s’est arrêter au kilomètre 85 km, au refuge de Bertone, en Italie) à trois heures du matin. A ce moment de la course, il était présent dans le trio de tête installé en tête de la course depuis le départ de Chamonix, la veille à 18h00.

“Après Courmayeur, j’ai eu une réaction allergique très lourde”

“Je suis allergique aux piqures d’abeille et mon pied s’est mis à réagir immédiatement. J’ai pris des médicaments pour ne pas avoir de problèmes majeurs et avec le docteur nous avons essayé de réduire l’inflammation et la douleur pour que je puisse courir”, écrit-il sur Facebook. “Mais depuis le départ, j’ai ressenti des trucs bizarres à l’estomac et dans la poitrine”.

“Après Courmayeur, j’ai eu une réaction allergique très lourde, des difficultés à respirer, des nausées, des douleurs à la poitrine”, raconte Kilian Jornet.

La piqûre est survenue 3 heures à peine avant le début de la course. Nul doute que l’effort physique exigé par l’épreuve n’a fait qu’empirer la situation.

Saison 2018 compliquée pour Kilian Jornet

Cet incident souligne a quel point la saison 2018 est compliquée pour Kilian Jornet. En mars dernier, il avait été victime d’une fracture du péroné lors d’une compétition de ski alpinisme, la Pierra Menta.

Ce qui ne l’avait pas empêché de remporter le Marathon du Mont Blanc quelques semaines plus tard. Il a ensuite enchaîné avec une victoire sur la course Sierra-Zinal. Sans compter que cinq jours avant de prendre le départ de l’UTMB, il s’offrait un record sur une course très technique, le Trofeo Kima.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.